Dans les bois – Marc Nucera

Exposition

Dans les bois - Marc Nucera

« L’art doit naître du matériau et la spiritualité doit emprunter le langage du matériau. » Jean Dubuffet.

Le bois dans l’œuvre de Nucera est plus que le matériau du sculpteur. C’est une histoire d’amour, un double poétique dans lequel l’artiste se reflète et se révèle. Les arbres ne sont jamais choisis au hasard, ils s’accompagnent de leur histoire et de leurs caractéristiques formelles à partir desquelles Nucera va imaginer le plus juste dessin. Il faut l’échange dans la taille entre les rêves du sculpteur et la réalité du corps de l’arbre pour qu’existe l’œuvre. Et c’est seulement dans cette conversation ou cette danse que les formes naissent à la tronçonneuse. Nucera est devenu au fil des ans un virtuose dans le maniement de cet objet moderne du sculpteur sur bois. Et si la tronçonneuse ne laisse pas imaginer une taille tout en finesse, les dernières grandes colonnes striées montrent à quel point elle est capable de travailler les textures dans leur plus grand détail pour que naissent ces véritables dentelles de bois.

Les œuvres de Marc Nucera ont évolué pour entrer de plus en plus au cœur de la matière et tirer parti de l’onctuosité du bois. Depuis les mises en espace où l’artiste était plus paysagiste que sculpteur, aux dernières œuvres, Nucera a parcouru un long chemin. Il est passé maître dans la connaissance des bois comme l’est le Grand Jardinier et dans l’art de la sculpture où il s’inscrit désormais dans la filiation des plus grands sculpteurs. Là encore, il ne s’agit pas de copier mais bien d’inventer son propre langage qui depuis des années s’est façonné, précisé et s’impose aujourd’hui comme une évidence dans les œuvres récentes. Nucera y combine l’ensemble de ses connaissances et de ses expériences en mettant réellement dans l’espace une œuvre travaillée en son corps par les lames expertes du sculpteur. Les formes se sont arrondies et adoucies autour des nodosités du bois prolongeant et accentuant les orientations structurelles de l’arbre. La matière s’est évidée en fines lamelles, elles-mêmes brossées ou crénelées, pour donner à jouer avec la lumière. Enfin, les textures aux couleurs variées sont désormais soulignées, allant de l’écorce épaisse et charnue de l’arbre à sa peau la plus transparente.

Il est facile de se rappeler Brancusi dans l’arrondi des formes ou encore dans l’idée de la colonne sans fin, comme de penser à Richard Long ou Robert Smithson dans l’intégration du motif à l’espace mais l’œuvre de Nucera est bien singulière ; elle est à la croisée de toutes ces influences, là où la nature et l’arbre sont rois et les seuls capables de dicter la « forme » à suivre. Et il faut être un grand artisan et un grand artiste pour arriver à transcrire ces langages secrets…

Elisa Farran Directrice, Musée Estrine

Festival a-part_Focus Marc Nucera from Festival a-Part on Vimeo.

Exposition

Du 22 Février au 23 Mars 2019

  • Galerie Au Médicis : 5 Rue de Médicis, 75006 Paris
  • 07 72 44 79 14
plan galerie au medicis
Lorem ultricies eleifend dapibus suscipit in ut